LA PRESSE EN PARLE

 

ARTICLE DU HAUT ANJOU

12 février 2021

Capture d’écran 2021-02-12 à 15.16.48-
 

Merci à toute l'équipe du Haut Anjou pour son article !!!


"Si vous avez observé un drôle d'engin dans le ciel de Bierné, il ne s'agissait pas d'un ovni. Un drone avait l'autorisation de survoler la commune pour faire des prises de vues.

Sa société, Golf 2 Fox Drones, porte un nom qui fait penser à la saga Mission Impossible ou à un jeu vidéo. Rien de tout cela pourtant. Golf 2 Fox Drones est une entreprise tout à fait pacifique et sérieuse, née en 2020 de la passion de l'image et de la vidéo de son créateur.

Guy-Franck Fourcroy est diplômé de pilotage de drone civil par la DGAC (Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises).

Basée à Méral en Mayenne, sa société propose à des partenaires le plus souvent institutionnels (Engie, municipalités) de prendre de la hauteur pour suivre leurs chantiers, communiquer sur leur patrimoine ou un événement.

Vendredi 5 février, Guy-Franck Fourcroy était à Bierné-les-Villages afin de montrer le chantier, mené par Territoire d'Energie Mayenne, avec des vues aériennes. Ce chantier concerne l'enfouissement des réseaux électriques de l'entrée ouest du bourg.

Tributaire de la météo


Arrivé à 9 h, Guy-Franck Fourcroy a dû attendre presque deux heures pour que les conditions météorologiques permettent à son Evo 2 pro (l'un des meilleurs drones existant sur le marché) de prendre son envol.

Pas question de remettre à un autre jour le survol du chantier ; la zone aérienne de Bierné se situe dans le couloir militaire de circulation des rafales à basse vitesse. Une autorisation avait été préalablement demandée aux autorités.

" Le second point de surveillance se tient dans la multitude de réseaux électriques et des obstacles situés sur le chantier. Il faut conserver une grande concentration et être vigilant en permanence. La difficulté vient souvent du vent, même si le matériel que j'utilise, permet d'en minimiser l'impact ", a expliqué Guy-Franck Fourcroy tout en ajoutant :

" Je dois également veiller à respecter la vie privée des habitants et les règles du droit à l'image et la sécurité du personnel qui travaille sur le chantier ".

Le travail ne s'arrête pas une fois les prises de vues effectuées. Guy-Franck Fourcroy réalise ensuite le montage vidéo.

C'est d'ailleurs par l'entremise de son expérience professionnelle de 10 ans dans les arts graphiques, qu'il s'est intéressé au pilotage de drones, puis a lancé son entreprise."